mobiliterrejpg

Une mission de service civique dans Le Massif du Sancy, à Murol et au Mont-Dore :

La mission « Mobili’terre » vise à développer la mobilité durable dans les territoires ruraux. C’est agir pour et avec les habitants du Massif du Sancy pour une mobilité douce, durable et inclusive.

 

Infos pratiques
Quand ? À partir du 23 février 2021 (6 mois, 28 h/semaine)
Quel domaine ? Solidarité
Combien de postes disponibles ? 4
Quel organisme ? 1 association unis-cité
Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ? Non
La mission est accessible aux mineurs dès 16 ans ? Oui

 

Le programme a pour objectifs de :
– Mettre en lumière les difficultés liées à la mobilité sur les territoires ruraux
– Sensibiliser les citoyens des territoires ruraux aux enjeux des mobilités douces et durables et les accompagner dans leurs démarches
– Co-construire avec les habitants et les élus des solutions de mobilité pour améliorer leur quotidien
– Prévenir les conduites à risque dans les pratiques de mobilité pour lever les freins aux modes partagés
En mission, les volontaires pourront donc :
– Réaliser des enquêtes sur les pratiques et les besoins de mobilité auprès des habitants, permettant de mieux connaître leurs habitudes et problématiques
– Organiser des ateliers de sensibilisation et d’information pour faire connaître ces alternatives déjà existantes • Rejoindre l’organisation d’événements locaux pour proposer des plans de mobilités douces
– Animer des ateliers d’émergence « Imaginons le territoire de demain » avec les habitants
– Ou encore, mettre en place des challenges sur le territoire

 

Candidater à MurolCandidater au Mont-Dore

À PROPOS DU SERVICE CIVIQUE : Il s’agit d’un engagement volontaire ouvert à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans (et  jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap) désirant consacrer 6 à 12 mois de leur vie au service des autres, sur  des missions d’intérêt général telles que la solidarité et la lutte contre l’exclusion, l’éducation, l’environnement, le sport et la  culture, etc. Les jeunes volontaires perçoivent une indemnité mensuelle (≈ 577 €) et bénéficient d’une couverture sociale  prise en charge par l’État.